R219La pression tissulaire cérébrale en oxygène et la saturation cérébrale en oxygène mesurée par NIRS ne sont pas interchangeables chez les patients cérébrolésés.

Réanimation / Urgences
Technologie - Monitoring
E. Tuaz 1, H. De Courson 1, C. Proust-Lima 2, D. Georges 1, E. Verchère 1, M. Biais 1.
1Chu Bordeaux, Département D’anesthésie-Réanimation - Bordeaux (France), 2Université De Bordeaux, Inserm, Bph, U1219 - Bordeaux (France)

Conflits d'intérêt

Pas de conflit d'intérêt


Position du problème et objectif(s) de l’étude

Chez les patients cérébrolésés, le monitorage multimodal, dont le monitorage de l’oxygénation cérébrale à travers la mesure de la pression tissulaire en oxygène (PtiO2) est maintenant admis comme améliorant le pronostic. Néanmoins, le caractère invasif de la PtiO2 nous a incités à étudier sa corrélation avec un dispositif non invasif : la saturation cérébrale en oxygène (rSO2) mesurée par NIRS, et ainsi déterminer si elles pouvaient être interchangeables.


Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude observationnelle menée dans l’unité de neuro-réanimation du centre hospitalier universitaire de Bordeaux. Les sujets ont bénéficié de la mesure horaire simultanée de la PtiO2 et de la rSO2 pendant 72 heures. Nous avons décrit leur corrélation point par point ainsi que leur corrélation au cours du temps à travers l’analyse de la structure de covariance entre les trajectoires des deux biomarqueurs à l’aide d’un modèle mixte linéaire bivarié.


Résultats & Discussion

58 patients neuro-lésés ont été inclus. Il s’agissait majoritairement de femmes (67%) souffrant d’hémorragies sous-arachnoïdiennes (90%). Les principales comorbidités étaient représentées par le tabagisme et l’hypertension artérielle.

La trajectoire populationnelle de PtiO2 présentait une croissance lente les 12 premières heures jusqu’à une stabilisation ; celle de la NIRS une décroissance lente au cours du temps.

La corrélation point par point s’est étendue de -0.25 et 0.25 mais est restée majoritairement basse au cours du temps ; avec une corrélation globale de 0,013 (p = 0,457). Le modèle linéaire-mixte bivarié a confirmé qu’aucune corrélation significative n’existait entre les deux biomarqueurs pendant le suivi. (Figure 1)


Conclusion

La PtiO2 et la rSO2 ne sont pas corrélées au cours du temps, probablement parce qu’elles ne mesurent pas le même processus biologique. Il n’y a aucune preuve que la NIRS pourrait constituer un substitut à la surveillance de PtiO2 au chevet des patients en neuro-réanimation.


Références

Murkin JM, Arango M. Near-infrared spectroscopy as an index of brain and tissue oxygenation. Br J Anaesth. 2009;103 Suppl 1:i3-13.

Thiébaut R, Jacqmin-Gadda H, Chêne G, Leport C, Commenges D. Bivariate linear mixed models using SAS proc MIXED. Computer Methods and Programs in Biomedicine. 2002;69:249–256.


Remerciements