R097Pupillométrie à l'admission du patient traumatisé crânien grave: une étude multicentrique observationnelle retrospective

Traumatologie / Urgences
Traumatologie
F. Bruiset 1, P. Banco 1, J.L. Bosson 2, P. Bouzat 1.
1Pôle Anesthésie-Réanimation - Grenoble (France), 2Pôle Santé Publique - Grenoble (France)

Conflits d'intérêt

Pas de conflit d'intérêt à déclarer


Position du problème et objectif(s) de l’étude

Le traumatisme crânien grave est un problème de santé publique de par sa morbi-mortalité dont le pronostic est difficilement estimable à la phase initiale. L’examen clinique neurologique et en particulier la réactivité pupillaire est une pierre angulaire de l’évaluation du traumatisé crânien associé à diverses mesures paracliniques (doppler transcranien, pression intracrânienne, ptiO2). Le réflexe photomoteur peut être mesuré de manière plus précise grâce aux pupillomètres qui automatisent cet examen. La société Neuroptics a développé le Neurological Pupil Index (NPI) qui, grâce à un algorithme incluant plusieurs paramètres, donne un score continu allant de 0 à 5 ; un score inférieur à 3 est anormal. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’intérêt pronostic de la valeur du NPI mesurée lors de l’accueil intra hospitalier à l’accueil d’un traumatisé crânien grave. Les objectifs secondaires sont l’évaluation de l’association entre NPI et la récupération neurologique, la mortalité, le doppler transcrânien et les lésions scannographiques.


Matériel et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective bi-multicentrique internationale, réalisée dans le CHU de Grenoble et à l’hôpital d’Erasme (Bruxelles). Tous les traumatisés crâniens graves (Glasgow Coma Score  < 9 et/ou score moteur < 6) accueillis entre mai 2019 et septembre 2020 et ayant bénéficié d’un NPi ont été inclus. Le critère de jugement principal de cette étude est l’association statistique entre le NPI et le TILsum (Therapy Intensity Level summary) max. Les critères de jugement secondaires sont la corrélation statistique entre NPI et GOSe (extended Glasgow Outcome Scale), la mortalité, la vitesse diastolique (VD) et/ou l’index de pulsatilité au doppler transcrânienesvariables dopplers  et le score AIS (Abbreviated Injury Scale). 


Résultats & Discussion

69 patients ont été inclus entre mai 2019 et septembre 2020. L’âge moyen était de 47,5 (+/-21) ans avec une majorité d’hommes (75%). Le GCS moyen était de 6,4(+/-2,1). Le NPI moyen était de 2,8 (+/-1,6). Le TILsumMax moyen était de 14(+/-11). La mortalité était de 32%. L’analyse du critère de jugement principal montre une corrélation statistiquement significative (p=0.000) de -0.6568 entre NPI à l’admission et le TILsumMax. Il existe également une association significative entre NPI et GOSe, NPI et mortalité, NPI et AIS et NPI et VD.


Conclusion

Le NPI semble être un dispositif intéressant dans l’évaluation multimodale initiale du traumatisé crânien grave. De plus amples investigations doivent être réalisées pour confirmer ces données.


Références

Langlois, J. A., Rutland-Brown, W. & Wald, M. M. The epidemiology and impact of traumatic brain injury: a brief overview. J. Head Trauma Rehabil. 21, 375–378 (2006).

 

Kuo, J.-R. et al. Prognostic Predictors of Outcome in an Operative Series in Traumatic Brain Injury Patients. J. Formos. Med. Assoc. 110, 258–264 (2011).

 

Martínez-Ricarte, F. et al. Infrared pupillometry. Basic principles and their application in the non-invasive monitoring of neurocritical patients. Neurol. Barc. Spain 28, 41–51 (2013).

 

Jahns, F.-P. et al. Quantitative pupillometry for the monitoring of intracranial hypertension in patients with severe traumatic brain injury. Crit. Care Lond. Engl. 23, 155 (2019).

 

Taylor, W. R. et al. Quantitative pupillometry, a new technology: normative data and preliminary observations in patients with acute head injury. J. Neurosurg. 98, 205–213 (2003).


Remerciements